Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur mon lieu de travail, on m'a reproché d'être trop poli avec mes subalternes. Etre trop poli, c'était être trop gentil. Etre trop gentil, c'est être faible. Ma réponse....

La Politesse :

L'être humain est un animal social avec une capacité de communication supérieure à tout les autres animaux. La politesse fait partie de cette communication. Elle est un protocole d'usage qui permet de souligner le caractère pacifique ou non-agressif d'un message, d'une action ou de tout autre communication non-verbale.

Bonjour, Au revoir, S'il vous plait, Merci sont non seulement parmi les premiers mots qu'on entend enfant et qu'on apprend, ils sont aussi ceux qu'on retient en priorité dans une langue étrangère. Non seulement ces mots mais il y a aussi tout ces gestes associés, différents selon les cultures. Par exemple, la main droite levée et ouverte est devenue un signe universelle de paix.

La politesse a une importance vitale dans nos rapports sociaux, du plus formel au plus informel, entre amis comme entre inconnus. Même un ami, un parent très proche, votre conjoint(e) ne manquera pas de remarquer l'absence d'un signe conventionnel de salutation comme une bise, une embrassade, un "bonjour". Pour nous aussi, manquer sciemment ou inconsciemment à ce code révèle un trouble, souci ou tout autre situation anormale. L'absence de signal est un signal en lui-même, de détresse (j'ai besoin d'aide, j'ai mal) ou de provocation (je suis sur la défensive, je cherche le conflit).

La politesse est essentielle à une bonne éducation. Elle nous permet de nous socialiser avec les autres individus. Elle est un code très sophistiqué de mot, d'intonation, de geste, de comportement, de posture, d'odeur aussi qui permet à l'animal très évolué que nous sommes de faire passer le message suivant :

JE NE TE VEUX AUCUN MAL. NE ME FUIS PAS. NE ME COMBATS PAS.

No Harm. No Flight. No Fight.

La Gentillesse :

C'est vouloir améliorer la situation, de quelque nature qu'elle soit, d'un individu ou d'une groupe. Faire preuve de politesse est sous-jacent à la gentillesse. Il nous faut pour faire du bien montrer qu'on a pas l'intention de faire du mal.

Le but de la politesse, c'est bien de neutraliser toute forme d'hostilité, la gentillesse est d'améliorer la situation de celui qui en est la cible, le récepteur mais aussi de l'émetteur. La gentillesse a ce mérite d'apporter un bénéfice aux deux parties. Etre gentil, ça nous fait du bien. Certains critiqueront que c'est se donner bonne conscience. Ils auront raison, les jaloux. On se fait du bien à faire du bien à autrui. Etre gentil demande une contribution matérielle, de temps, d'énergie... mais on est gentil car on en retire un bénéfice.

JE TE FAIS DU BIEN. JE ME FAIS DU BIEN.

La Faiblesse :

Etre poli, ce n'est pas vouloir faire de mal à autrui. Etre gentil, c'est vouloir faire le bien à autrui et à soi. Etre faible face à autrui, serait manquer de protéger son bien être, soit par la fuite soit par le conflit. ~~Etre faible, ce n'est pas être trop gentil. Car alors être fort, serait être trop méchant.

Toutes les situations humaines ne sont pas pacifiques. Votre prochain vous veut du mal pour son bien à lui. Car la méchanceté c'est faire du mal à autrui pour se faire du bien à soi. Délibéremment, cette personne nuit à votre bien-être. La politesse et son but neutralisant ne marche pas. Vous êtes la cible, la proie, le récepteur d'un acte d'agression.

Vous êtes une victime et il n'y a pas de honte à cela car malgré tout vous vous êtes défendu ou protégé. Mais il y a faiblesse si vous vous soumettez à votre agresseur, lui donner d'avantage de prise sur vous même. Ne pas fuir, ne pas combattre mais au contraire se laisser manger, c'est faire preuve de faiblesse. Et les faibles sont très vite écartés. La faiblesse c'est ni se protéger, ni riposter, c'est se laisser faire.

En conclusion :

La politesse est un code qui pacifie les relations sociales. La gentillesse a pour objectif d'apporter un bénéfice mutuel à ses relations sociales. Il n'y a pas de confusion avec la faiblesse qui est subi et ne bénéficie qu'au tiers agresseur. Le "Trop gentil", "Trop poli" sont des expressions trompeuses et erronés. Elles seront employées par des gens qui voient la société sous le seul angle de la compétition et de l'individualité. La politesse est à la gentillesse ce que le sable est au ciment. La gentillesse cimente notre société.

Politesse, Gentillesse... et faiblesse
Politesse, Gentillesse... et faiblesse
Tag(s) : #Etats d'âmes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :