Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'économiste américain Jeremy Rifkin dans son dernier opus « La Nouvelle société au coût marginal zéro » (Ed. Les Liens qui Libèrent) prédit que la troisième révolution industrielle sera avant tout digitale. Nous passerions d'une économie de la production à une économie du partage. Le coût marginal ou autrement dit ce qu'il nous en coûtera de produire un bien ou un service sera proche de zéro. L'économie collaborative est un système qui mutualise l'usage d'un bien ou d'un service mais pas nécessairement sa propriété. Cela remet en cause le capitalisme d'aujourd'hui. Pourtant c'est ce système qui a permis l'économie collaborative de naître. Avec l'émergence d'un réseau mondial de télécommunication, la rencontre entre offre et demande peut être virtuellement satisfaite dans presque tout les domaines.

Mais quelle est donc ce nouveau concept économique et qui sont ces nouveaux agents, les prosommateurs ? C'est un système où les agents économiques sont à la fois producteur et consommateur. Cette nouvelle économie émergente qui va éclipser le Capitalisme est une évolution naturelle de celle-ci. Tout d'abord, au temps de Marx, on pouvait bien distinguer d'un côté une classe propriétaire des moyens de productions et de l'autre une classe prolétaire qui salarié devenait consommatrice. C'est un capitalisme « vertical » où avec l'Etat aidant à maintenir cet ordre social et économique (y compris ceux de gauche, sinon plus encore responsable) les classes sociales sont bien distinctes.

Le communisme, le socialisme marxiste a échoué à renverser cet ordre. Certes il y a eu lutte des classes mais elle a été gagné par la démocratie couplé au capitalisme. Nous nous sommes heureusement embourgeoisé. Certes c'est loin d'être parfait mais en plus d'un siècle, nous bénéficions d'une bien meilleur instruction, santé, d'un bien meilleur confort matériel. Cette dernière décennie par contre nous aura mis face à une évidence, le système actuel arrive à bout de souffle et à besoin de se renouveler. Jeremy Rifkin nous prédit que la prochaine révolution sera digitale. Le Capitalisme se définit traditionnellement comme un système économique où les moyens de productions sont des propriétés privés et non collectifs. Nous possédons tous un capital, humain, financier, mobilier ou immobilier. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication permettent aujourd'hui ce partage et cette collaboration de ce capital multiforme. Sans se déposséder de ce que nous avons, nous pouvons le partager, le prêter, voir le louer. C'est la fin d'un capitalisme vertical pour un capitalisme horizontal où la distinction entre producteur et consommateur sera flou. La hiérarchie cède à la coopération. Une économie où l'offre rencontre librement la demande sans contrainte étatique ni fiscale, c'est une économie toute à la fois libérale et sociale.

Cet économie collaborative va aussi ébranler le secteur marchand. Le business model habituel va devoir être revu. Mais ça n'est que l'application de la destruction créatrice de Schumpeter. Il était clair qu'avec Internet s'amorçait une révolution économique comme sociale.Jeremy Rifkin à travers son opus décrit avec brillance et clairvoyance les prochaines décennies. Mais elles ne seront pas heureuses pour tout le monde. Beaucoup d'entreprises, de corporations verront leurs acquis mis à mal. C'est l'emploi salarial dans beaucoup de secteurs qui va être remis en question. Mais c'est bien l'Etat Providence qui va voir son rôle remis en question par ses propres citoyens. Les pouvoirs publics et leurs politiques sociales (souvent contre-productives) n'auront plus à s'ingérer autant dans la vie ordinaire et quotidienne de ses contribuables.

L'économie collaborative est l’avènement d'un nouveau capitalisme d'avantage libéral et social. Il nous faut croire aux prédictions de Jeremy Rifkin. Pour qui sonne le glas ? Pour les élites financières et politiques d'aujourd'hui. Mais cette troisième révolution digitale ne sera pas mondiale, concernant d'abord les pays les plus développés. Elle aura des répercussions conséquentes sur les relations commerciales mondiales. Qu'elle sera la nature de ces vagues ?

La prédiction (heureuse?) de Jeremy Rifkin
La prédiction (heureuse?) de Jeremy Rifkin
La prédiction (heureuse?) de Jeremy Rifkin
Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :