Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je ne suis pas Charlie, Je suis la Liberté

Face à un attentat qui avait pour objectif de répondre par le meurtre à la liberté d'expression, d'opinion, de penser, il a été réconfortant de lire dans les heures, les jours qui ont suivi une telle pluralité, diversité d'opinion, de pensée, d'émotions. Malgré la tentative, pleines de bonnes intentions, d'uniformiser l'opinion et la réaction publique derrière un « Je Suis Charlie » en blanc sur noir, c'est un florilège d'expression individuelles divergentes comme contradictoires qui reste la meilleure et la plus spontanée réponse à cette acte terroriste. J'ai été consterné, triste, en colère et refuse de me réfugier dans le silence, de me ranger à un courant de pensée parce qu'il est celui de la majorité.

Nous avons été frappé une énième fois de trop par un ennemi connu. Il n'a pas de nationalité, ni vraiment français ou étranger. Il n'est pas ethnique, une couleur de peau. L'ennemi n'est un déséquilibré, un déficient mental, il n'est pas en situation de souffrance. L'ennemi n'est pas un chômeur, un misérable, une dommage collatéral du capitalisme. L'ennemi qui nous a frappé c'est bel et bien revendiqué d'une religion, l'Islam.

Je ne suis pas Charlie, Je suis la Liberté

Questionner l'Islam !

« ...la tentative d’une exploration des mystères divins au moyen des instruments de la raison, et en particulier de la raison philosophique. Les philosophes arabes ont essayé quelque chose de tel, qui a tourné court. »

Pourquoi les musulmans ont tant de mal à faire évoluer leur religion / Rémi Brague / Atlantico.fr / 09-01-15

La religion de l'Islam tel quelle est née du Coran prête difficilement à interprétation. A la différence du Nouveau Testament qui sont une compilation de témoignages humains sur les paroles et la vie de Jésus-Christ, le Coran a été dictée par Dieu (par l'entremise de l'ange Gabriel) à un seul et unique homme, Mahomet. Il est plus facile de parler au conditionnel des versets de la Bible (Jésus aurait dit...) que des sourates du Coran (Dieu lui-même a dit...). Dans l'origine présumé de sa création, le Coran est bien d'avantage littéral que la Bible. Le Nouveau Testament et le Coran partagent bien entendu le fil rouge de croire en un Dieu unique, de suivre ses commandements. A travers Islam est chronologiquement la 3e religion du Dieu d'Abraham (après le Judaïsme et le Christianisme), crée au VIIe siècle. Sa source est le Coran, transcription littéraire de la Parole de Dieu révélée à Mahomet par l'entremise de son ange Gabriel. Islam signifie Soumission, Allégeance, sous-entendue qu'elle est Volontaire et à Dieu. Et le livre ne va pas vous décevoir !

Vous pouvez d'ailleurs le télécharger au format qui vous convient sur ce site : http://islamfrance.free.fr/coran.html

Il est répétée inlassablement à longueur de ce livre composé de 114 Sourates ou chapitres(plus de 700 pages dans son format pdf) qu'Allah récompensera ceux qui lui sont fidèles et obéissants à ses règles et gare aux mécréants promis au feu de l'enfer. Ces deux sourates ne sont qu'un des nombreux exemples de ce qui nous attend au Jugement Dernier.

2-176. N'aie (ô Muhammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement dans la mécréance. En vérité, ils ne nuiront en rien à Allah. Allah tient à ne leur assigner aucune part de biens dans l'au delà. Et pour eux il y aura un énorme châtiment.

2-179. Allah n'est point tel qu'Il laisse les croyants dans l'état où vous êtes jusqu'à ce qu'Il distingue le mauvais du bon. Et Allah n'est point tel qu'il vous dévoile l'Inconnaissable. Mais Allah choisit par Ses messagers qui Il veut. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et si vous avez la foi et la piété, vous aurez alors une récompense énorme.

Pour ceux qui auront pris connaissance de l'Ancien et du Nouveau Testament, la lecture même rapide du Coran leur paraîtra plutôt familière. Je veux en conclure que le Coran laisse très peu de marge de manœuvre à une interprétation critique de la volonté d'Allah. Contrairement au Nouveau Testament qui est une compilation de plusieurs livres, le Coran est un seul et même texte. Le N.T. Est rassemblent les témoignages de la parole de Dieu à travers Matthieu, Marc, Luc, Jean, Pierre et Paul de Tarse alors que le Coran est La Parole de Dieu. Pour des individus conscients et responsables de leurs actes mais disposés à la violence, il n'est pas difficile de justifier, sans vraiment d'ambiguïté, l'assassinat d'opposants assumés à l'Islam tel que les journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo.

2-190. Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs !

2-191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

Mais faisons preuve d’honnêteté intellectuelle. Voici les versets suivants :

2-192. S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

2-193. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.

2-194. Le Mois sacré pour le mois sacré ! - Le talion s'applique à toutes choses sacrées -. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.

2-195. Et dépensez dans le sentier d'Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. Et faite le bien. Car Allah aime les bienfaisants.

Néanmoins, on peut lire aussi :

3-157. Et si vous êtes tués dans le sentier d'Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d'Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu'ils amassent.

3-158. Que vous mouriez ou que vous soyez tués, c'est vers Allah que vous serez rassemblés. […]

3-200. ô les croyants ! Soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez

Si le Coran est bien la principale source des règles qui régissent la vie et la spiritualité des musulmans, il n'est pas l'unique. Ce ne sont pas quelques versets prêtant à contre-verse qui vont expliquer la facette expansionniste et conquérante de cette religion. Les hadiths sont les paroles ou actes de Mahomet considérés comme des exemples à suivre par la majorité des musulmans. Ils font lieu de jurisprudence dans ce qui constitueraient la loi islamique, la Charia.

NB : – Les Sunnites (qui vient de Sounnah, la direction, la voie), 90% de la population musulmane, les plus orthodoxe, sans clergé proprement dit. Les chiites, 10% restant, ils ont davantage de réserve à l'égard des hadiths et se référeront essentiellement au Coran seul, ont un clergé plus organisé.

Les religions abrahamiques sont par essence « fascistes » (Un seul Dieu, un seul Chef), la vie belliqueuse de Mahomet aura inspiré l'aspect le versant Totalitaire (le contrôle de tout les aspects politiques, économiques et culturels de la société).

Cherif et Said Kouachi, Amedy Coulibaly sont seuls responsables pénalement de l'assassinat, du meurtre brutal de 17 personnes innocentes le Mercredi 6 et Vendredi 8 janvier 2015. Non, il n'y a pas d'amalgame à faire avec les 5 millions de musulmans présumés vivant en France. Mais c'est bien au nom du Dieu d'Abraham et de son prophète Mahomet qu'ils ont agi. La question de la place de l'Islam en France se pose depuis trop longtemps, a coûté trop de vie non seulement ces derniers jours, sans discrimination, pour qu'on clôt une fois encore le débat par des sophismes imbéciles et des impostures intellectuelles dangereuses.

Je ne suis pas Charlie, Je suis la Liberté

Soyez la Réforme

Je fais le pari que 99% des musulmans de France jugent inacceptable ces meurtres. Non qu'ils n'auraient pas été dans leur bon droit de se sentir offensé par les caricatures de Charlie Hebdo car ces dessins n'avaient pas d'autres intention que de se moquer d'eux. Et j'ai fait partie de ces « mécréants » qui en ont ri. Ces mêmes 99% auront toujours le droit et la liberté de protester proportionnellement à l'offense qui leur sera faite, aux nombreuses caricatures de Mahomet qui seront prochainement publiées. Proportionnellement et avec justesse n'ont rien à voir avec la violence perpétrés par le 1% restant. Car j'en appelle à vous la majorité normale mais trop, silencieuse des musulmans de France, de prendre vos responsabilités. Il s'agit bien de votre religion, de votre foi, de votre Dieu, de votre prophète, de votre livre et de bien faire comprendre au 1% restant, voir même à tout vos coreligionnaires du monde entier que dans notre (j'entends bien ce qui est à vous comme à moi) Pays, Nation, Etat, République nous sommes tenus de nous supporter, tolérer, accepter, partager un espace, un territoire, une terre public régi par un droit commun à tous.

Est ce que l'Islam est compatible avec la République ? A vous de faire en sorte que oui. Ce n'est pas aux politiciens, au pouvoir exécutif, pas à la loi qui est suffisamment claire à ce sujet de dire ce qu'est l'Islam en France. Ce n'est pas à une poignée d'intellectuels, de philosophes, des journalistes, des historiens de dire ce qu'est l'Islam en France. Ne vous défaussez pas de vos responsabilités sur un conseil représentatif fantoche et constitué d'homme de paille, sur quelques imams charismatiques et au verbe enjoliveur, ne cédez pas à la facilité une fois de plus de vous laisser dicter votre foi.

3-79. Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la Compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens : “Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah” ; mais au contraire, [il devra dire] : “Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez”.

Soyez tous le protestantisme, le réformisme, le schisme, l'hérésie qui se dresse face à l'obscurantisme et le fanatisme.

Le Pardon : force et faiblesse de l'Humanisme Chrétien

C'est la force et la faiblesse d'une nation, christianisé pendant plus de 1400 ans. Du sacre de Clovis en 498 à Reims jusqu'à la loi de 1905 de séparation de l'Etat et de l'Eglise, la France a été un Etat officiellement catholique. Ce n'est pas un gouvernement central, une langue commune, une histoire proprement dite mais bel et bien le Catholicisme qui le premier a rendu cohérent cette nation. Le message évangélique délivré par Jésus-Christ, autre que celui de croire absolument en lui pour accéder au Royaume de Dieu, a été principalement le Pardon.

Matthieu

6-14 Car si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi à vous ;

6-15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs fautes, votre Père ne pardonnera pas non plus vos fautes.

Qu'aujourd'hui on se dise chrétien ou non, à travers les générations, notre éducation, une culture populaire, nous avons tous été amené à apprendre à savoir pardonner, à s'excuser, à proscrire la rancune et la vengeance. Mêler ces propos plein de sagesse à nos valeurs modernes d'humanisme et de démocratie et on peut affirmer que : Non, il n'y aura pas de stigmatisation, d'exclusion, de loi de talion envers l'Islam et les musulmans de France. Il n'y aura aucune contre-offensive politique contre l'Islam. Chrétiens, Musulmans, Juifs, Agnostiques, Athées... nous nous croisons tout les jours en public sans haine et sans violence. Qu'importent ce que bien penser l'autre de vous, ça ne vous empêche pas de vivre, d'être certain que votre foi quel qu'elle soit ne fait pas de vous un coupable. Mais notre force est aussi notre faiblesse...

Luc

6-27 Mais à vous qui écoutez, je vous dis : Aimez vos ennemis ; faites du bien à ceux qui vous haïssent ;

6-28 bénissez ceux qui vous maudissent ; priez pour ceux qui vous font du tort.

6-29 À celui qui te frappe sur une joue, présente aussi l’autre ; et si quelqu’un t’ôte ton manteau, ne l’empêche pas [de prendre] aussi ta tunique.

Pendant 1400 ans, nous avons appris génération après génération à nous résigner, à nous soumettre, à endurer une puissance prétendument supérieure. L'Eglise Catholique de Rome a fait asseoir son autorité sur des millions d'hommes et de femmes en les culpabilisant, les rabaissant à demander Pardon pour un pêché originel fictif. Le dessinateur Luz et la rédaction de Charlie Hebdo ont pardonné aux assassins, fanatiques, intégristes qui nous menacent encore aujourd'hui. Moi je ne peux pas, je ne veux pas.

La Religion c'est l'institutionnalisation et l'instrumentalisation d'une croyance en à un être omniscient et omnipotent. La Religion est fasciste en voulant imposer un Dieu, un Homme et ses règles au dessus de tous, et dès qu'elle touche à la politique elle connaît la tentation Totalitaire. Elle ne sera alors jamais mieux servie que par un corps de fanatique pour convertir par la force, la tromperie, la terreur, la fabulation d'autres adhérents à sa cause. Et en ce siècle, il est tout aussi adéquat de remplacer Dieu par un Concept et d'obtenir les mêmes effets.

Je ne suis pas Charlie, Je suis la Liberté

L'Etat : sa délicate mission entre légitimité et légalité

Nous appelons République, la séparation des pouvoirs, l'Etat de droit, la légitimité démocratique de nos institutions. Elle est au service de la société civile. Ils appellent République la religion d'un Etat Centralisateur, planificateur et interventionniste. La République est une et indivisible car la loi et ses principes constitutionnels s'appliquent à tous non parce qu'elle devrait instaurer une pensée unique. Ils ne peuvent pas dire à 70 millions de citoyens comment réagir,quelles émotions éprouver, les pensées qui nous traversent.

Suite à ces attentats, l'erreur de l'Etat dans sa légitimité à nous protéger serait d'abuser de son autorité et de succomber à une tentation sécuritaire qui violerait nos principes constitutionnels. Se donner les moyens à la fois justes, efficaces et équilibrés sera une mission délicate pour la plus haute autorité de notre pays. Il y a autant à craindre une nouvelle démission face à leurs responsabilités savamment dissimulé par une imposture intellectuelle qu'un éventail de mesures hystériques criblant sans discrimination l'innocent comme le criminel.

Que l'Etat concentre ses moyens et ses compétences dans ses fonctions régaliennes de Défense du territoire, de Sécurité et de Justice. Et il accomplira avec justesse et rigueur son devoir s'il ne cesse de se rappeler qu'il est au service des citoyens, tous ses citoyens, rien que ses citoyens.

Je ne suis pas Charlie, Je suis la Liberté

On ne tue pas une idée

Ce en quoi je crois je le place au dessus de tout. Elle est le fondement de l'égalité et de la justice, elle est mère du bonheur et de la paix. Elle est la Liberté. Et elle ne pardonne pas à ceux qui l'offensent, elle exige réparation, elle se défend. A tous ceux qui veulent la limiter, la restreindre, la contrôler, vous vous faites un ennemi résilient, protéiforme, d'une redoutable intelligence. Quand vous pensez nous diviser, vous nous multipliez. La Liberté a des plumes plus fortes que l'épée mais elle aussi des crocs et des griffes.

Tag(s) : #Société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :